Ça commence comme ça...

L'étrange lueur des yeux de l'être déchirait la pénombre qui estompait la voûte et les murs. J'ignorais où j'étais. Qui j'étais. Un souffle ténu, insaisissable, me chantait avec obstination que je me réveillais dans le pays des hommes.  

Le jour où la guerre s'arrêta

Pierre Bordage

Archives (9109 livres)

Recherche rapide

- - - - - -

Sélection thématique

- - - - - -

Recherche avancée

- - - - - -

Résultat de la recherche

: lecture intégrale
: premier chapitre