Ça commence comme ça...

La première fois que les camions sans phares s'étaient garés dans la cour de l'immeuble, Sacha Zourabov avait été effrayé. Le garçon avait instinctivement senti que les hommes affairés autour des véhicules n'auraient pas voulu le voir à sa fenêtre, occupé à les observer. 

Donbass

Benoît Vitkine

Contact

Pour toute demande d'information, remplissez et envoyez ce formulaire ou appelez Jean Charles Fitoussi au 06 80 96 27 91