Ça commence comme ça...

À la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celle de mes parents et celle des cadavres.

La vraie vie

Adeline Dieudonné

Presse

En décembre 2012, la presse professionnelle s'est fait l'écho du lancement de premierchapitre.